Anime Kaillou
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anime Kaillou

Le forum du site Anime Kaillou
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 Aoi Bungaku Series (Youth Literature)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillou
Niveau 7:
Ultra Boulet
Niveau 7:Ultra Boulet
Kaillou


Masculin Nombre de messages : 5150
Age : 38
Date d'inscription : 20/08/2005

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) Empty
MessageSujet: Aoi Bungaku Series (Youth Literature)   Aoi Bungaku Series (Youth Literature) EmptyLun 24 Déc - 13:52

Aoi Bungaku Series

La Fiche ici

Cette série TV est un peu particulière : elle regroupe 6 histoires différentes, qui ont pour point commun d'être des adaptations en animé d'oeuvres issues de la littérature japonaise. Globalement, c'est assez mature et assez noir, mais les oeuvres ayant des auteurs différents, et les adaptations et le character design étant eux-mêmes faits par des personnes différentes, j'ai apprécié différemment les 6 histoires qui composent cette série. Mais en tout cas, tout est très original et bien différent de ce qu'on a l'habitude de voir !


La Déchéance d'un homme :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) Mod_ar10

Youzou est un jeune homme qui, tout en affrontant ses démons, va peu à peu tomber dans la déchéance.

Mon résumé est un peu rapide mais en très gros, c'est un mec à qui il arrive plein de merde et on ne comprend pas trop pourquoi il s'en prend plein la gueule... C'est très noir et un peu déprimant, et il y a peut-être quelque chose qui m'a échappé dans le sens de cette histoire en fait...


Sous les Fleurs de la Forêt de Cerisiers :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) 90009210

Shigemaru est un bandit qui va tomber sous le charme d'une jeune femme. Celle-ci lui demandera de tuer ses autres épouses, et ne s'arrêtera pas là.

Encore une fois, je retiens que cette histoire est très particulière, notamment dans la mise en scène. C'est très théâtral, y a un certain côté artistique qui illustre par des métaphores certaines scènes affreuses. Il y a d'autre part une certaine contradiction volontaire entre le scénario où il se passe des choses horribles, et l'humour qui reste présent et les couleurs bien vives. J'ai un peu de mal avec tout ce style, mais au moins ça change.


Le Pauvre Coeur des Hommes :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) 5_728x10

Un jeune étudiant propose à son ami, qui se consacre à la théologie, de l'héberger. Mais il se rend bientôt compte qu'avec l'arrivée de celui-ci dans la pension, il risque de perdre la fille dont il est amoureux.

Ces 2 épisodes-ci ont encore leur propre particularité : ils racontent en fait -presque- la même histoire sous deux points de vue différents. Et dans chaque épisode, on se retrouve avec un narrateur plus ou moins apeuré par l'autre personnage un peu mystérieux et suspect, alors même que les rôles sont inversés d'un épisode à l'autre !


Melos :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) Aoibun10

Takada se voit confier l'adaptation théâtrale de l'histoire de Melos. Mais durant l'écriture, le scénario lui rappelle sa propre amitié passée.

Celui-là a vraiment été mon préféré de loin. Je ne sais pas si c'est parce que je l'ai vu en premier, mais c'est le seul où j'ai trouvé la musique très jolie, où les personnages me semblaient attachants, et où le scénario m'a ému, et il ne dure pourtant que 2 épisodes comme tous les autres. Comme tous les autres, il y a là aussi une mise en scène un peu théâtrale, et j'ai trouvé l'histoire plus consistante que les autres. J'ai vraiment bien aimé celui-là.


Le Fil de l'Araignée :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) 1_728x10

Kandata est un criminel sans pitié qui a tué de nombreuses personnes, mais qui a épargné une araignée juste avant sa mort. Cette araignée semble venir à son aide alors qu'il souffre en enfer.

Cette histoire-là, je retiens encore une fois qu'elle est originale. L'histoire n'a pas vraiment d'intérêt, ce qu'il se passe a globalement aucun sens, et c'est finalement assez dur à résumer parce qu'il n'y a pas vraiment de scénario mais juste un déroulement. En fait je vois très bien le genre de roman que ça devait être à l'origine, mais adapté en animé, je trouverais que ça manque un peu de consistance, moi qui aime bien regarder des histoires au scénario bien ficelé.


Figures Infernales :

Aoi Bungaku Series (Youth Literature) Fil-de10

Un roi tyrannique commande au peintre Yoshihide une fresque illustrant la beauté de son pays. Après avoir bien observé, Yoshihide peint ce qu'il a vu : un enfer sur terre.

Bon bah pas trop de surprise pour le dernier, qui ne dure qu'un épisode, c'est un peu une sorte de conte pour adulte, divertissant mais trop court pour accrocher. C'est même un peu moins original que les autres parce que j'ai déjà vu ce genre d'histoire ailleurs, mais bon c'est sympatoche pour finir quoi.


Et donc globalement, j'ai trouvé que ça changeait un peu des autres animés de regarder quelque chose d'un peu plus mature et de plus noir, mais je reprocherais à ces histoires d'être trop courtes et souvent inconsistantes, mis à part Melos que j'ai beaucoup aimé. Je ne suis pas sûr de pouvoir dire qu'ils permettent de découvrir ce qu'est la littérature japonaise, parce que certaines adaptations s'éloignent parfois de l'oeuvre originale (mais pour savoir à quel point il faudrait que je lise les mini-livres explicatifs qui sont dans le coffret, et j'ai la flemme), mais ça doit être assez intéressant de lire vraiment les oeuvres originales et de faire une petite comparaison.

Pour info, en France, on trouve les DVD sous la forme de 5 films sortis par Kaze, et regroupés en un coffret appelé "Youth Literature".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animekaillou.com/portail.htm
 
Aoi Bungaku Series (Youth Literature)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelles series japonaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anime Kaillou :: Discussion générale :: Manga & Animés: votre opinion-
Sauter vers: