Anime Kaillou

Le forum du site Anime Kaillou
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mawaru Penguindrum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillou
Niveau 7:
Ultra Boulet
Niveau 7:Ultra Boulet
avatar

Masculin Nombre de messages : 5141
Age : 31
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Mawaru Penguindrum   Lun 19 Nov - 0:03

Mawaru Penguindrum

La Fiche ici




Synopsis :

Kamba et Shouma Takakura assistent à la mort de leur petite soeur malade Himari lors d'une sortie à l'aquarium, alors qu'elle essayait un chapeau en forme de tête de pingouin. Mais un miracle surprenant se produit : le chapeau en question prend possession du corps de Himari et leur annonce qu'il prolongera la vie de celle-ci à condition que les deux frères trouvent le « Penguindrum » en suivant sa stratégie de survie, sans leur donner plus de détail sur cet objet. Aidés par trois petits pingouins, Kamba et Shouma doivent surveiller une fille appelée Ringo Oginome selon cette stratégie, et découvrent qu'elle garde toujours sur elle un étrange journal intime. Ils se rendent bientôt compte que d'autres personnes veulent aussi obtenir ce journal, et une quête plus qu'étrange commence.

Mon avis :

Ce qu'on peut dire de cet animé, c'est qu'il est vraiment original, et j'ai bien aimé !

Commençons par l'histoire. Elle est beaucoup plus compliquée que ce que l'on pourrait croire, et assez bien ficelée. En fait, elle est assez difficile à résumer : elle change presque radicalement au bout de 10 épisodes. L'histoire avance au départ assez linéairement, avec de nombreux mystères (il se passe quand même beaucoup de choses bizarres). Au fur et à mesure, on a des éléments de réponse, soit avec le déroulement de l'histoire, soit avec des flash-backs qui viennent s'intercaler au bon moment, mais qui ne sont pas chronologiques non plus. Au final, on passe notre temps à recoller les nouveaux morceaux du puzzle que les épisodes nous dévoilent, mais chaque nouvelle réponse apporte à son tour son lot de questions... Et l'histoire en devient de plus en plus intéressante (et inhabituelle). C'est ainsi qu'on progresse rapidement dans les épisodes en voulant toujours comprendre davantage pourquoi on en est arrivé là (c'est plutôt ça qui a maintenu mon attention, plutôt que l'attente du dénouement de l'histoire, en tout cas). Au final, je regrette qu'on n'ait toujours pas toutes les réponses à la fin (il me semble, en tout cas), mais tout comprendre nécessite sûrement de regarder une 2e fois, parce que là je n'ai pas réussi à tout reboucler... Ou alors j'attends qu'un grand fan fasse une longue dissert sur cet animé pour tout m'expliquer.

L'ambiance est probablement ce qui change le plus entre le début et la fin. Les gags étaient omniprésents pendant les premiers épisodes, certains personnages limite clichés, les pingouins qui ne servent un peu à rien mais qui font des choses drôles quand même... Et puis plus on découvre qu'en fait ils sont tous dans une situation difficile, plus les épisodes deviennent graves voire tristes, l'humour ayant presque disparu à partir du milieu de la série. Il y a un grand côté artistique aussi, comme par exemple le fait que tous les personnages sans importance (passants dans la rue, etc) sont juste représentés par des bonhommes monochromes comme les logos de toilettes. Ce côté artistique permet de représenter un certain nombre d'actions sous forme de sortes de métaphores surréalistes, et il se passe en fait des choses très violentes dans l'histoire, qui sont montrées de façon moins aggressive grâce à ce procédé.

Les personnages constituent un autre point fort. Déjà, ils sont tous assez attachants, et tout comme l'histoire et l'ambiance, on a l'impression de voir un volte-face à la moitié de la série, sans que ça n'en devienne incohérent. Disons qu'au départ, chaque personnage semblait avoir une personnalité bien définie (voire étrange pour certain(e)s), et on les classe sûrement inconsciemment dans une case. Et puis au fil des flash-backs et de la dramatisation de l'histoire, on découvre d'autres facettes de chaque personnage, et ils sortent tous complètement de leur case. Les gentils/méchants ne s'inversent pas non plus mais on ne peut plus vraiment dire qui est gentil ou méchant, ils le sont tous un peu, et pareil pour ceux qu'on croyait passifs, simplets, forts et déterminés... Des personnages très intéressants à suivre donc.

La musique est assez sympathique et parfois surprenante, à l'image de tout ce que j'ai dit avant. Les openings aussi : je les trouvais un peu étranges mais pas désagréables la première fois que je les ai entendus, et au fil des épisodes, je les trouvais de mieux en mieux. Les endings sont nombreux et divers : certains sont étranges et *désagréables*, d'autres sont pas mal, d'autres sont quelconques... La musique de cet animé ne sera pas ce qui m'aura le plus marqué, mais vient tout de même appuyer le reste.

En bref, cet animé aura le mérite d'avoir pris des risques pour faire quelque chose d'assez original, et de surprendre par une sorte de changement radical (histoire, ambiance, personnages !) vers le milieu de la série, mais qui passe très bien. Peu d'action et assez prise de tête (sauf si on ne veut rien comprendre), mais très intéressant à regarder !

_________________
Au fond de l'océan, il y a plein de cailloux. L'un d'eux s'est un jour transformé en Kaillou. Il comprit que même s'il n'était qu'un caillou parmi tant de cailloux, il était aussi un Kaillou maintenant et pouvait faire de grandes choses. FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.animekaillou.com/portail.htm
 
Mawaru Penguindrum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mawaru Penguindrum
» Mawaru Penguindrum ?En cours de mixage?
» [ANIME] Mawaru Penguindrum
» [Festival] Wonder Festival Winter 2012
» [Automne 2011] Vos personnages préférés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anime Kaillou :: Discussion générale :: Manga & Animés: votre opinion-
Sauter vers: