Anime Kaillou

Le forum du site Anime Kaillou
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hourou Musuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillou
Niveau 7:
Ultra Boulet
Niveau 7:Ultra Boulet
avatar

Masculin Nombre de messages : 5134
Age : 31
Date d'inscription : 20/08/2005

MessageSujet: Hourou Musuko   Mer 7 Sep - 21:16

HOUROU MUSUKO

La Fiche ici


Le titre signifie : "Enfant égaré"

Synopsis :

Shuuichi Nitori est un garçon efféminé qui rentre au collège. Il y retrouve plusieurs de ses amis, dont Yoshino Takatsuki, une fille avec qui il partage le même secret : l'un aimerait devenir une fille, alors que l'autre voudrait être un garçon. Ce point commun les avait rapprochés pendant leurs dernières années de primaire, et ils étaient également proches de Saori Chiba, une autre fille qui connaissait leur secret, et qui encourageait Shuuichi à être celui qu'il voudrait et à se déguiser en fille. Mais quelque chose semble s'être passé à la fin de la primaire, et Saori est devenue plus distante des deux autres... Après être entré au collège, Shuuichi fera de nouvelles connaissances, et sera encore plus qu'avant face à des problèmes que les autres de son âge ne connaissent pas : la peur que son secret soit dévoilé, et l'incompréhension et l'intolérance de son entourage devant sa différence, alors que lui-même est encore en pleine recherche d'identité.

Mon avis :

Je m'étais tout d'abord intéressé à cet animé parce qu'il s'agit du même scénariste que pour AnoHana, que j'ai vraiment adoré. J'ai ensuite eu très envie de le regarder en me renseignant davantage sur son histoire : voilà enfin un animé où le transsexuel n'est pas une sorte de personne extravagante mal maquillée et bruyante (voire pénible) qui sert un peu de clown et qui n'est là que pour faire rire. On s'intéresse ici plutôt à un petit garçon entrant dans l'adolescence, et qui souffre de sa transidentité (ou transsexualisme) dans une société ou la différence est très mal acceptée, et cette vision-là des choses est quand même beaucoup plus proche de la réalité que la vision "clown", je pense. J'ai trouvé que cet animé était vraiment très réaliste d'ailleurs : le comportement des personnes est comme on pourrait l'imaginer dans la réalité et ça rend l'histoire assez crédible.

Si on regarde les notes données sur Animeka, on voit énormément de 0/10, énormément de 10/10 et peu de notes au milieu. On peut se demander si ceux qui ont mis 0 ont vraiment regardé un seul épisode (même si ceux qui ont mis 10 exagèrent sûrement), je les soupçonne d'avoir juste mis une note illustrant leur réticence au thème de cet animé. Si vous avez suffisamment d'ouverture pour surmonter cette éventuelle réticence de la transidentité, Hourou Musuko devient un très bon shoujo (donc pas vraiment d'action pour ceux qui n'aiment que ça hein, ça va de soi). L'animé n'est pas uniquement centré sur la transidentité, mais nous offre aussi une très jolie histoire d'amitié (et un peu d'amour aussi, mais pas trop, ça reste au second plan, et en fait j'aime bien quand ça reste au second plan, on en voit trop dans tous les shoujo).

Commençons par ce qu'on remarque en premier : le graphisme. Il est très inhabituel, on peut ne pas aimer, mais moi j'ai trouvé ça joli et je m'y suis vite habitué. On se croirait devant un livre d'illustrations en fait, sauf que c'est animé. Une image vaut bien une longue description, donc voici les personnages principaux :


De gauche à droite : Yoshino, Shuuichi déguisé en fille, Saori
Et puisque je montre des personnages, parlons-en. Il y a une bonne dizaine de personnages principaux/secondaires (la frontière est difficile à voir), et ils sont vraiment très bien faits. Je pense que c'est l'un des points les plus réussis de l'animé. Les personnages ont des personnalités vraiment très réalistes je trouve. Déjà, comme je viens de le dire, mis à part Shuuichi sur qui l'animé est centré, il n'y a pas vraiment de personnage principal ou secondaire, ça va par petits échelons et par période, comme dans la vraie vie finalement. Alors que le thème est la transidentité et la différence en général, les personnages sont paradoxalement tous très naturels. Il n'y a pas vraiment de personnage-cliché, ou quand il y en a, on découvre toujours d'autres facettes de ce personnage qui font qu'il n'est plus cliché. Il n'y a pas un clan de gentil et un clan de méchant non plus (on peut bien classer certains dans les "méchants" mais encore une fois la frontière est difficile à voir). Le personnage différent et rencontrant des problèmes n'est pas complètement rejeté, il a de très bons amis, la fille bruyante et surmotivée peut également donner de bons conseils, les personnes sans mauvaise intention peuvent aussi être maladroits, les "sages" (profs, adultes) ne savent pas toujours ce qu'il faut faire, les méchants ne semblent plus l'être tant que ça lorsqu'ils sont seuls (ça illustre très bien le phénomène de stupidité de groupe), les gentils ne s'apprécient pas forcément entre-eux et ne sont donc pas si gentils, etc. Et c'est ça la réalité en fait. Les personnages semblent cependant un peu trop matures pour leur âge. Je veux bien que ceux qui sont "différents" sont en général plus matures que la moyenne, mais quand même...

Venons-en au scénario. Si on met de côté l'originalité du thème et la complexité des relations, les évènements qui se déroulent pendant ces 11 épisodes sont on ne peut plus banals (une classe qui prépare une pièce de théâtre par exemple) mais bizarrement on ne s'ennuie pas du tout. Ce qui est surtout regrettable, c'est que c'est beaucoup trop court, et que nous n'avons en fait qu'une partie de l'histoire : l'animé recouvre les tomes 5 à 10 d'un manga à 11 ou 12 tomes pas encore terminé. Eh oui il commence au tome 5. Et ça manque de flash-back pour rappeler ce qu'il s'est passé avant. Pourtant, la première partie me semblerait être la plus intéressante : c'est celle où on voit surtout le personnage confronté à sa différence, comment il réussit à le révéler à ses premiers amis et à être accepté par certains, quand il est violemment rejeté par d'autres. On retrouve tout de même ces difficultés dans certains épisodes de l'animé, et il est intéressant de voir que les "méchants" ne sont jamais vraiment blâmés mais qu'on est juste triste pour le héros qui ne comprend pas ce qu'il a fait de mal. La fin est un peu rapide, et surtout il n'y a pas vraiment de fin, elle est plutôt symbolique, et j'ai également assez envie de connaître la suite. En fait j'ai lu quelque part qu'on ne leur avait "accordé" que 12 épisodes (réduits ensuite à 11, à cause du tsunami?) et qu'ils ont préféré se concentrer sur une sous-partie de l'histoire plutôt que de tout faire trop vite (genre I''s, 15 tomes résumés en 6 épisodes xD). J'irai sûrement lire les scans puisqu'il y a peu de chance pour que le manga soit un jour édité en France...

Et pour finir, la musique est elle aussi très jolie. L'opening de Daisuke (un nouveau petit jeune) et l'ending de Rie fu sont tous les deux très sympas, et d'ailleurs les paroles du genre "Ne baisse pas la tête" ou "Reste celui que tu es" n'auront jamais eu autant de sens que dans les génériques de cet animé.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé cet animé (moins qu'AnoHana quand même mais il est bien), que je reproche juste d'être trop court. Dans certains articles que j'ai lus, les gens disent qu'il sera probablement l'un des meilleurs animés de l'année (alors que l'année venait de commencer), mais je pense qu'il sera surtout sûrement trop peu regardé pour le devenir. C'est bien malheureux, pour une fois qu'un thème comme la transidentité (les difficultés rencontrées dépassent probablement celles des homosexuels, même si elles y ressemblent) est bien traité comme il faut.

Si vous voulez plus d'informations, il y a aussi un blog qui en parle bien là : http://pandora.falena.fr/tag/hourou-musuko/

_________________
Au fond de l'océan, il y a plein de cailloux. L'un d'eux s'est un jour transformé en Kaillou. Il comprit que même s'il n'était qu'un caillou parmi tant de cailloux, il était aussi un Kaillou maintenant et pouvait faire de grandes choses. FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.animekaillou.com/portail.htm
 
Hourou Musuko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manga/ANIME] Hourou Musuko
» [ANIME] "Hourou Musuko" pour janvier 2011
» Hourou Musuko
» Bonjours à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anime Kaillou :: Discussion générale :: Manga & Animés: votre opinion-
Sauter vers: