Anime Kaillou

Le forum du site Anime Kaillou
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shigurui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ExDeath
Niveau 5:
Hyper Boulet
Niveau 5:Hyper Boulet
avatar

Masculin Nombre de messages : 1804
Age : 33
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Shigurui   Lun 13 Juil - 12:42

SHIGURUI




Synopsis.

L'histoire se déroule durant l'ère Kan'ei (1624-1644) et raconte l'histoire du dojo du clan Kogan. Celui-ci est dirigé par celui reconnu comme le plus grand maître sabreur de son époque, Iwamoto Kogan. Kogan est un maître tyrannique, violent et sénile.
Irako Seigen, un rônin talentueux, va un jour arriver dans ce dôjo pour se mesurer au maître, mais va connaître un défaite humiliante face à l'un des élèves de Kogan. Avide, il va alors tout faire pour rentrer dans ce clan et tenter d'en devenir le prochain dirigeant. Va alors commencer une rivalité avec un autre élève de Kogan, Fujiki Gennosuke, lui aussi candidat potentiel à la succession.



Fujiki, Seigen et Kogan.




Du Seinen, en veux-tu en voilà.

Pour résumer nos 2 protagnistes : Seigen est un arriviste, sournois, lâche. Fujiki est froid, très dur avec les autres et obéit aveuglément à son maître. Déjà, du point de vue psychologie des personnages, personne n'est héros, ne clame qu'il n'abandonnera jamais ou qu'il protègera ses amis. Nous sommes bien sortie des shônen habituels et des idéaux de vie qui vont avec.
Shigurui est aussi un manga historique du temps des samouraï et sur ce point, les combats au sabre sont criant de réalisme. Les duels se gagnent très rapidement après une période de face à face assez longue : et c'est effectivement comme ça que se déroulaient les vrais duels au sabre. C'est vrai que du coup, ce n'est pas spectaculaire, mais c'est réel. D'ailleurs, vous ne trouverez pas de samouraï super plus fort que les autres avec un pouvoir caché. Bien que Kogan soit effectivement décrit comme un démon au combat et que sa rapidité surpasse de beaucoup celle des autres, les autres personnages, en revanche, meurent à la moindre erreur de leur coup, quel qu'ait pu être leur niveau à l'entraînement.




"Attention commissaire, c'est une vértiable boucherie."

La violence est à la fois physique et morale. Physique parce que bien évidemment, des hauts de tête sont tranchés, des yeux crevés, des tripes qui tombent, des mâchoires arrachées, ... bref, tout est bien présent, bien montré et bien gore. Je ne sais pas si vous êtes déjà allé sur ce genre sites qui proposent des photos violentes de suicidés ou de morts accidentés. Shigurui aurait pu en être un.
La violence morale transparait elle par un destin tragique que connaisse tous ces personnages, la plupart des serviteurs dont la vie dépend du bon vouloir du puissant Kogan. Il y aussi une pression et un stress qui est créé par ces décors sombres, de nuit et une ambiance malsaine en ressort.

Spoiler:
 


Attention, ce qui suit n'est pas pour toi, amie féministe.

Historiquement, je ne connais la condition et la place de la femme dans la société féodale japonaise. Mais dans le dojo, c'est tout juste si elle a le droit qu'on l'appelle "outil". Kogan a une fille, Mie, et maintenant qu'elle est assez grande, il veut la donner en mariage à un membre du clan pour qu'ils fassent un enfant. Kogan aime bien sa fille, et n'hésite pas à venir "jouer " avec elle quelque fois. Comme il est sénile, il arrive qu'il la prenne pour son ancienne femme. Kogan a aussi une compagne, jouet de toutes ses envies perverses.

Spoiler:
 




Ce n'est tout de même pas un manga pour psychopathe.

Je dirais plus que c'est mâture que violent. Toutes les scènes sont construites comme des tableaux, elles sont assez lentes et beaucoup d'arrêt se font sur les paysages. En général, c'est calme et la trame est assez inhabituel car elle va jouer sur les pensées des personnages, sur ce qu'ils imaginent à ce moment là. Les musiques n'existent pas. Ce n'est que le son d'un Biwa du début à la fin, entrecoupé de percussions, du bruit du vent ou de l'eau qui ruisselle, suivant la situation de la scène.
Il n'y a ni opening, ni ending, chaque épisode est introduit par une musique traditionnelle japonaise, (mais bien saupoudré à la sauce occidentale).

C'est un manga créé originalement par Norio NANJO (1908 - 2004), et adapté à l'écran en 2007.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/artist/ExDeath
 
Shigurui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shigurui
» Urgent - Recherche d\'anime
» PlaNning deS sOrtieS
» Shigurui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anime Kaillou :: Discussion générale :: Manga & Animés: votre opinion-
Sauter vers: